Le nombre d'or est-il vraiment la formule magique pour les concepteurs ?

Bernd

Graphiste sénior

18 septembre 2018

Qu'est-ce qui rend une photo ou une image agréable à regarder ? Selon le principe du nombre d'or, tout cela serait lié à la composition de votre image. Mais qu'est-ce que le nombre d'or exactement ? Et devrions-nous vraiment le considérer comme le Saint-Graal du graphisme ?

Notre graphiste senior Bernd explique le principe du nombre d'or dans un langage compréhensible et démontre comment il peut faire monter la barre de vos images.

Le nombre d'or est une théorie mathématique selon laquelle la plus grande des deux longueurs se rapporte à la plus petite, de la même manière que la somme de ces longueurs se rapporte à la plus grande des longueurs. Cette formule donne le nombre 1,618 et est identifiée par la lettre grecque Phi.

Cependant, c’est l’explication purement mathématique. Dans cet article, nous préférons nous concentrer sur l'application esthétique du principe. Le nombre d'or peut être observé dans de nombreuses disciplines, telles que l'architecture, l'art, la peinture, la photographie, mais aussi la conception graphique. On peut même le retrouver dans la nature.

Quand le nombre d’or et le design se rencontrent

Appliqué au graphisme, le nombre d'or se résume à l'esthétique, créant une « belle » image par l'harmonie et les proportions. Il favorise des compositions équilibrées et esthétiquement agréables à l'œil.

Le nombre d’or et la conception

Seul un positionnement bien réfléchi des composants vous aidera à créer une conception esthétique qui attirera l'attention du spectateur. La position des différents éléments est importante. Vous pouvez créer un attrait esthétique au moyen d'une grille basée sur la règle d'or.

La règle d'or divise une image en neuf zones à l'aide de quatre lignes, et ceci sur la base du nombre d'or. Contrairement à la règle de trois, où les neuf carrés sont égaux, toutes les lignes sont placées légèrement plus vers l'intérieur, ce qui fait de la zone centrale la zone la plus petite. Mais, à l'instar de la règle de trois, l'idée est de placer les éléments de votre composition le plus possible le long de ces lignes et aux intersections.

Le nombre d'or est-il toujours la meilleure option ?

Un calcul mathématique n'est bien sûr pas la garantie d’une composition idéale. Vous devez vous fier à votre intuition pour déterminer le cadrage et la composition qui conviennent le mieux à votre projet. Ne laissez donc pas votre intuition être dominée par une règle mais laissez plutôt votre instinct être le facteur décisif. Créativité et spontanéité sont ici deux concepts clés. Le principe de l'œil sur le ratio s'applique toujours à la conception graphique. Les mathématiques peuvent vous aider à déterminer la position parfaite des objets en théorie, mais en tant que graphiste, l'art est de créer une image unique. En d'autres termes, vous voulez ajouter une petite imperfection à l'image parfaite.

Le nombre d'or de Dior

A première vue, l'image de campagne de Dior peut sembler choisie au hasard. L'image est bien équilibrée, sans que l'on puisse mettre le doigt sur ce qui crée cette harmonie. Si nous analysons l'image et le texte en gardant le nombre d'or en tête, nous nous apercevons qu'il y a effectivement une construction consciente à la base de la campagne. Les yeux et la bouche du modèle sont placés sur les intersections, et le texte est également aligné avec la grille.

En gardant cela à l'esprit, nous pouvons clairement voir que le nombre d'or a été appliqué, mais sans perdre de vue l'ensemble de la situation et en s'écartant légèrement si nécessaire. Le nombre d’or est utilisé comme moyenne dorée, plutôt que comme légalité.